Jour 10 : let’s go

Jour 10 : Let’s go !

C’est la rentrée. C’est aussi l’heure de prendre votre envol !

Voici donc mon dernier présent de ce calendrier de l’après / de l’avent, Autrement. Ou plutôt les 2 derniers…

En effet, je vous propose 2 cadeaux pour vous accompagner cette année. Leurs objectifs sont multiples, notamment vous permettre de vivre & apprivoiser vos émotions ou encore travailler votre optimisme et votre positivité.

Nous avons vu au fil des jours de ce calendrier que les émotions se vivent et s’expriment. Les réprimer conduisent à des conséquences sur notre organisme, psychique et physique. Il est donc capital d’en faire quelque chose. Je vous propose donc ceci : les 2 pots de riz.

Vous connaissez probablement déjà le principe de cette expérience.

Vous mettez la même quantité de riz dans 2 pots identiques, conservées dans les mêmes conditions et au même endroit. Ce qui les différencie sera votre manière de les traiter. Vous vous défoulerez sur l’un et chérirez l’autre. Fonction de vos émotions, vous vous adressez tantôt à l’un tantôt à l’autre, respectivement selon si vos émotions sont négatives ou positives.

Ainsi, vous verrez leurs effets sur un organisme et en déduire ce qu’elles provoquent en vous… De plus, cela vous fait un défouloir et un déversoir à tout ce que vous traversez.

Spoil ! Au bout d’un certain temps, celui auquel vous avez déversé vos mauvaises émotions se gâtera et pourrira. L’autre restera intact.

Enfin, pour vous accompagner dans cette nouvelle année, et pour la traverser Autrement, je vous propose encore ceci, qui demande un peu plus de préparation : la tirelire à douceurs.

Vous choisissez un récipient, qu’il soit tel qu’il vous plaira. Et investissez dans une boite de sucres en morceaux (si vous sucrez votre boisson chaude préférée) ou de chocolats individuels (ou bonbons ou tout petit plaisir sucré ou salé à votre goût, en petite dose individuelle).

Ensuite, vous prédécoupez quelques bouts de papiers (et si vous preniez des feuilles de brouillon, pour joindre l’utile à l’agréable, mais avec une face sur laquelle vous pourrez écrire). Leur taille dépendra de vos doses individuelles de plaisirs gustatifs. Le papier servira à les envelopper.

Vous voilà fin prêt.e à débuter !

Cette fois, vous allez écrire une chose plaisante, positive sur un de ces petits bouts de papier à chaque fois que vous le souhaiter. Il peut s’agir de l’expression de votre joie, de votre fierté, de votre gratitude, de votre reconnaissance… Peu importe, toute chose que vous jugerez bon, doux ou agréable, selon ce que vous vivez.

Vous envelopperez ensuite un morceau de ‘friandise’ de ce bout de papier et le glisserez dans votre bocal. A chaque fois que vous le souhaiterez et en ressentirez le besoin ou l’envie.

Ces petites douceurs viendront ensuite apaiser vos moments plus difficiles. A chaque fois que vous traversez un moment difficile, vous pourrez piocher dans votre tirelire à douceurs.

C’est ce que je vous disais le 1er jour de ce calendrier de l’après. Vous pouvez capitaliser les bons moments pour vous aider à surmonter les plus difficiles. Mais pour ce faire, vous devez apprendre à les reconnaitre puis à les capitaliser. Voire même à les chérir, et à terme, à les provoquer.

Vous voilà fin prêts et équipés pour avancer dans cette nouvelle année. Avec tout ce que je vous souhaite d’épanouissements !

Cette reprise sera peut être un peu différente des autres. Elle sera assurément la plus consciente de toutes. Consciente de vous-même, de vos compétences et de vos capacités à mettre en place tout ce qui vous tient à cœur pour que votre vie et votre manière de vivre vous ressemblent.

Cette journée marque votre entrée active dans une nouvelle ère : la vôtre.

Celle où vous faites de vous votre priorité.

Celle où vous êtes positif et confiant.

Celle où vous vous engagez à faire de votre mieux ce qui vous incombe.

Celle où vous devenez votre meilleur ami, avec bienveillance et sincérité.

Celle où vous êtes optimiste, tout en restant lucide.

Celle où vous choisissez ce qui compte pour vous, et vous y consacrez.

Celle où vous êtes bien, confortable et aligné : en accord.

Tout est possible. Tout (re)commence. A vous d’écrire la vie que vous avez envie de vivre. Celle qui vous ressemble. Celle que vous méritez. Vous le valez bien !

Raphaëlle

Rentrée 2020, modèle de sérénité ?

Septembre 2020 ou une rentrée pas comme les autres…

La rentrée de 2020 est placée sous le signe de la Covid-19.

Non, ce n’est pas un nouveau signe astrologique, juste ce virus potentiellement mortel et à forte capacité de contagion qui a nécessité un confinement de plusieurs semaines au printemps, qui a profondément modifié le rapport voire le sens du travail. Cela a aussi contraint à revoir nos relations et la manière dont nous interagissons les uns avec les autres : mesures sanitaires accentuées, distanciation physique…

Au moment d’affronter la rentrée qui s’en est suivie, il faut faire preuve des qualités que Marc Aurèle a évoqué dans sa prière de la sérénité :

  • “Donne-moi la sérénité, d’accepter ce que je ne peux changer.
  • Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
  • Et la sagesse d’en connaître la différence”

Alors voici ce que j’en conclue :

  • l’obligation du port du masque : je l’accepte car je ne peux pas le changer, d’autant que je ne suis pas aucunement décisionnaire en la matière
  • adapter mes modalités d’animation et d’intervention. En formation par exemple, j’apprécie particulièrement de réaliser des ateliers de cohésion et de dynamique de groupe. Encore une fois, les conditions sanitaires peuvent ici aussi avoir un impact. J’invente et m’adapte.

>> je suis sereine

  • Je m’inquiète de mes capacités vocales à assumer ces nouvelles configurations : alors je me demande ce que je peux faire.
  • Je m’adapte et investit (très modéré l’investissement en question) et ajoute à ma panoplie Autrement un nouvel accessoire : un micro amplifié (cf photo)

Je préserve ainsi ma précieuse alliée interne : ma voix et je transforme en véritable atout cette nouvelle façon d’animer, parfaitement alignée à ma société.

>> je suis courageuse

Les conditions sanitaires sont immuables et nécessaires : je ne peux pas les changer.  Ce que j’en fais : c’est ma responsabilité et je la prend. Sur moi, je peux agir.

>> je suis sage (enfin… selon Marc Aurèle…)

Alors peut-être devrions-nous nous demander plus souvent ce sur quoi nous pouvons agir et ce que nous devons accepter. Cela ne signifie pas être d’accord, valider et se soumettre ; seulement de choisir ses combats. Choisir ce en quoi on veut mettre son énergie, son temps et ce qui compte pour nous et nous ai compté.

Comment avez-vous vécu cette rentrée ? Qu’avez-vous modifié, à votre initiative, pour faire face à ces nouvelles conditions ?

RCV

Des questions ? Une expérience ou réflexion à partager ? Commentez !